Cart Total Items (0)

Panier

Angleterre : Nicolas Jackson a deux longueurs de Dioufy

Transfuge du FC Villarreal l’été dernier pour un montant de 37 millions d’euros (plus de 24, 6 milliards FCFA), le jeune avant-centre international sénégalais Nicolas Jackson, auteur de 7 réalisations cette saison sous les couleurs des Blues de Chelsea, est actuellement le deuxième meilleur buteur africain de la Premier League anglaise. Seul Mohamed Salah fait mieux que le Lion de Casamance, avec 15 buts marqués avec le FC Liverpool.
Transparent avec la sélection nationale du Sénégal, lors de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire, Nicolas Jackson, qui n’a pas non plus été épargné par des critiques acerbes de certains supporters de Chelsea, ne fait certainement pas une saison misérable. Avec 7 réalisations en 22 matchs joués (3 passes décisives), le Sénégalais n’est plus qu’à 3 longueurs du record de Didier Drogba (10 buts), pour sa première année en Premier League lors de l’exercice 2004-2005.

En revanche, il fait mieux que son illustre prédécesseur El Hadji Ousseynou Diouf. Ce derier à attendu sa troisième année, pour pouvoir ouvrir son compteur avec Bolton, après deux saisons vierges à Liverpool (28 matchs, 0 but marqué). Actuellement, Nicolas Jackson est le deuxième meilleur buteur africain de la Premier League. Seul la star égyptienne de Liverpool, Mohamed Salah, fait mieux que lui, avec 15 buts marqués en 21 matchs joués pour 9 passes décisives. Il égale au passage le record de buts de Henri Camara, pour sa première saison avec Wolverhampton (7 buts en 30 matchs 2003-2004).

Avec 7 réalisations et 4 passes décisives en 21 matchs , le Camerounais Bryan Mbeumo (24 ans), connaît également une excellente saison avec Brentford. L’Ivoirien Simon Adingra, grande révélation de la dernière CAN, fait aussi parler de lui en Angleterre, avec 6 réalisations en 19 matchs avec Brighton, à égalité avec le Taiwo Awoniyi (Nottingham Forest), le Malien Abdoulaye Doucouré (Everton) et le Ghanéen Muhammed Kudus (West Ham).
Bréhima DIAKITÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Comment puis-je vous aider ?