Cart Total Items (0)

Panier

Le président de la FSF Me Augustin Senghor analyse le match nul (1-1) des Lions, ce jeudi au stade Abdoulaye Wade, contre les Léopards de la République démocratique du Congo.

Sur la physionomie du match

« Quand on regarde la montée en puissance de la RD Congo, on ne devait pas s’attendre à un match facile. Mais, c’est un match quand même. Non seulement nous avons mené au score pendant très longtemps, mais aussi on a eu des occasions pour tuer ce match. Le deuxième n’est pas venu et sur la fin de l’action… D’ailleurs, depuis très longtemps, il n’avait pas trop inquiété Édouard. Ils ont eu une occasion, ils l’ont mise au fond. C’est ça le football. Et je pense qu’aujourd’hui, ce qui est important à retenir, c’est la qualité du jeu de l’équipe. »

Sur les chances de qualification des Lions

« Nous avons notre de destin en main. Nous devons aujourd’hui aller chercher, aussi bien en RDC que dans les autres terrains, les points nécessaires pour retourner en Coupe du monde. C’est ça le plus important. Quand vous regardez tout à l’heure les résultats des différentes confrontations, vous verrez que beaucoup d’équipes se sont imposées à l’extérieur. Et ça montre aujourd’hui que la différence entre jouer à domicile et à l’extérieur est en train de s’atténuer. Et il faut juste essayer de reprendre notre train en marche après la première victoire. Espérons que ce sera dans trois jours en Mauritanie. »

Sur la confiance du groupe

« On a fait match nul aujourd’hui contre une équipe qui ne nous a pas gagné depuis longtemps et cela peut être amer, mais nous avons notre destin en main. Nous avons le potentiel et l’expérience de ces matchs-là, pour pouvoir nous imposer n’importe où en Afrique. Et comme je l’ai dit, le groupe est là, soudé, motivé et le jeu est là. Donc en ce qui me concerne, je pense que je reste confiant. »

Khadim DIAKHATÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Comment puis-je vous aider ?