Cart Total Items (0)

Panier

Décryptage - Ligue 1 : Comment Ansou Diadhiou a métamorphosé Guédiawaye FC

Arrivé sur le banc de Guédiawaye FC en mi-décembre en remplacement de Mbaye Badji, Ansou Diadhiou est en train de mener les Crabes vers les sommets du football local sénégalais. Comment l’ancien entraîneur du Casa Sports a réussi à métamorphoser l’équipe de Guédiawaye FC.

Décryptage.
Nommé entraîneur de GFC en août 2023, Mbaye Badji n’aura duré que quatre mois sur le banc des Crabes. La défaite concédée face à l’US Ouakam (0-2) lors de la 7e journée a précipité le départ de l’ancien international sénégalais. Bilan : Une seule victoire, cinq matchs nuls et une défaite. Avec huit points sur 21 possibles, GFC pointait à la 9e place.
« Travailler ensemble pour écrire de belles pages »
Pour remplacer Mbaye Badji, les dirigeants de Guédiawaye ont misé sur Ansou Diadhiou qui venait, lui aussi, d’être remercié par le Casa Sports pour insuffisance de résultats.
Pour sa première conférence de presse, coach Ansou n’a pas voulu se mettre la pression. Il était venu pour construire et non pas trop se focaliser sur cette saison.
« On va construire une équipe. D’ici un an ou deux ans ça pourrait apporter quelque chose. C’est avec le travail qu’on va réussir les choses ensemble. Qu’ils aident l’équipe, que les supporters soutiennent les joueurs. L’équipe est bien en place, j’ai vu une bonne équipe. J’ai vu un bon groupe qu’on pourrait faire progresser. Nous allons travailler ensemble pour écrire de belles pages pour l’équipe de Guédiawaye FC », a-t-il promis lors de sa prise de fonction.

Trois victoires de suite, une première depuis novembre 2022
Dans les tribunes lors de la victoire de sa nouvelle équipe au stade Lat Dior de Thiès contre Génération Foot (1-0), le 24 décembre 2023, Ansou a débuté pour la première fois contre Dakar Sacré-Cœur (1-1). Le match suivant, son équipe a dominé sans forcer Diambars (2-1).
Derrière, il enchaînera trois matchs nuls contre Gorée, Sonacos et Jaraaf sur le même score (0-0).
Le 3 mars 2024, Ansou Diadhiou effectuait son retour à Ziguinghor pour défier son ancienne équipe, le Casa Sports. Une courte victoire, mais précieuse acquise à Kolda (1-0).
Un succès qui a complètement relancé Guédiawaye FC. Derrière, le club du président Lat Diop enchaînera deux autres victoires face à Pikine (2-0) dans le derby de la Banlieue, et surtout le succès de prestige à Ngalandou Diouf contre Teungueth FC (4-3).
C’est donc la première fois que Guédiawaye enchaîne trois succès de suite en championnat depuis novembre 2022. A l’époque, les Crabes s’étaient illustrés contre Linguère (1-0), Douanes (3-1), Pikine (2-1) et CNEPS (3-0).
Une attaque devenue efficace
L’arrivée d’Ansou Diadhiou a également sonné le réveil de certains attaquants comme Abdoulie Kassama qui a brillé à Rufisque le week-end dernier. Mais aussi de Sidy Ndiaye qui a marqué contre Teungueth FC. Sans oublier Kabiro Joof qui a repris confiance.
Avec Diadhiou, l’attaque de GFC a marqué 11 buts contre 7 sous Badji. Des statistiques qui démontrent la puissance offensive de cette équipe qui est désormais en course pour le titre de champion, même si l’objectif est de terminer sur le podium et de jouer les coupes nationales à fond.

Une défense de fer incarnée par l’expérimenté « Baba Zidane »
Comme l’attaque, la défense est aussi le symbole d’une équipe qui marche sur l’eau ces dernières semaines. La preuve, l’arrière garde des Crabes est imperturables en ce moment.
Avant de se déplacer à Ngalandou Diouf dimanche dernier, Guédiawaye restait sur cinq matchs sans encaisser le moindre but.
Pour continuer à se distinguer sur le plan défensif, GFC et Ansou Diadhiou pourront compter sur des joueurs d’expérience comme le central Babacar Diop encore appelé « Baba Zidane ». Mais aussi du capitaine Modou Sèye Ndiaye. Alpha Baldé et Cheikh Tidiane Sané sont également indispensables. Le gardien François Djiba a retrouvé sa sérénité.

Actuel 3e de Ligue 1, juste derrière Jaraaf (31 pts) et Teungueth FC (31 pts), Guédiawaye FC (28 pts) est devenu un prétendant pour le titre. Avec Ansou Diadhiou, le rêve est permis.
Aliou FAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Comment puis-je vous aider ?