Cart Total Items (0)

Panier

Metz laisse encore filer la victoire dans les dernières minutes, terminant la rencontre sans Lamine Camara, blessé dimanche à Strasbourg (2-1). Pape Amadou Diallo avait pourtant su se montrer une nouvelle fois décisif pour permettre aux Grenats de mener dans ce match de la 33e journée de Ligue 1 Uber Eats.

À la suite d’une récupération haute, Pape Amadou Diallo sert Georges Mikautadze, avant de s’engouffrer dans la surface et embarquer la défense strasbourgeoise. Le Grec en profite pour ajuster tranquillement Alaa Bellaarouch (54′) et inscrire son 6e but en 6 matchs consécutifs avec le FC Metz. Seule la légende sénégalaise feu Jules François Bocandé a jusqu’il fait mieux (8 buts, de octobre à novembre 1985), rappelle Socios FC Metz.

Buteur lors de la journée précédente face à Rennes (2-3), Pape Amadou Diallo s’offre au passage sa 1re passe décisive de la saison. Malheureusement, quelques minutes plus tard, les Messins devaient terminer la rencontre sans Lamine Camara. Victime d’une faute aussi involontaire qu’impressionnante, selon le compte-rendu du club, l’international sénégélais sortait sur civière avec une entaille à la jambe.

En attendant des précisions sur la gravité de sa blessure, les supporters des Lions croisent les doigts, à l’approche des 3e et 4e journées des éliminatoires du Mondial 2026, contre la RD Congo et la Mauritanie.

D’ores et déjà, sa participation au match de la dernière chance, dimanche prochain, face au PSG est compromise. Après avoir cédé coup sur coup aux 90e et 91e minutes face à Strasbourg, Metz visera désormais la place de barragiste pour espérer se maintenir.

Mohamed NDIAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Comment puis-je vous aider ?