Cart Total Items (0)

Panier

En réponse au manager général du Casa Sports, Siaka Bodian, le secrétaire général du Stade de Mbour, Arfang Diop, affirme que ses pairs n’ont pas commis l’imprudence de vouloir décider de la relégation d’une équipe.

Après la sortie de Siaka Bodian (Casa Sports), Arfang Diop du Stade de Mbour est monté au créneau. Une manière de fustiger la démarche entreprise par son homologue ziguinchorois.

«Je vous aurais tiré mon chapeau si vous aviez affiché la même prudence en postant l’affiche au-dessus et déclamant en filigrane la descente du Stade de Mbour en ligue 2 et le maintien de votre équipe en Ligue 1. Cette imprudence réputée provocatrice dénote, à mon avis, d’une campagne que je ne souhaite pas qualifier de manipulation ou de cabale dirigée contre notre club, le Stade de Mbour, mais qui en a tout l’air», déclare le Secrétaire général du Stade de Mbour.

Le retard du verdict de la Commission de recours de la Fédération sénégalaise de Football (FSF) sur le contentieux Stade de Mbour / Jaraaf provoque un imbroglio total. Les spéculations vont bon train sur l’équipe devant accompagner Diambars en Ligue 2.

«En proclamant urbi et orbi la relégation de mon club, vous avez rabattu, à souhait, toute la percussion dont vous avez fait montre dans la première partie de votre production. En prenant également position dans la dernière partie, vous vous êtes affecté vous-même votre intitulé (…)», fait-il remarquer à son homologue.

En tout état de cause, Arfang Diop souligne que «le Stade de Mbour reste serein» mais vigilant et «ne saurait, non plus, se laisser faire, même si nous partageons largement une bonne partie de votre analyse».

Au demeurant, le responsable administratif attire l’attention du manager général du Casa Sports. «Jusque-là, nous (Stade de Mbour) n’avons pas commis l’imprudence de vouloir décider de la relégation d’une équipe. Nous renouvelons, à cet effet, l’expression de notre profond respect à toutes les équipes, en particulier le Casa Sports, avec qui nous entretenons des liens d’amitié et de fraternité», conclut M. Diop.

Cheikh Demba NDIAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Comment puis-je vous aider ?