Cart Total Items (0)

Panier

AJEL Rufisque

AJEL de Rufisque rejoint la cour des grands, suite à sa victoire (1-0) face au CNEPS Excellence, vendredi 7 juin 2024, au stade Ngalandou Diouf. Le président, Mamadou Niang Mbaye, affirme que son club essaiera d’assurer le maintien d’abord et essaiera ensuite de jouer les grands rôles en Ligue 1, la saison prochaine.

Entretien.

AJEL de Rufisque accède en Ligue 1, après sa deuxième saison en Ligue 2. Une mission accomplie, n’est-ce pas ?

Aller en première division était un souhait. C’est également un rêve qui s’est réalisé. On l’a fait tous ensemble. Ce n’était pas évident cette année. Mais, Dieu nous a aidés à réussir la mission. La saison prochaine, on va essayer de maintenir d’abord l’équipe. On sera des novices en Ligue 1. On va essayer de voir comme nous avons fait en Ligue 2. J’avoue que quand on est venu en Ligue 2, au début, ce n’était pas évident. On a vu qu’après 5 matchs, nous avons commencé à jouer les premiers rôles. Je pense qu’on peut essayer de faire la même chose, c’est-à-dire de jouer les premiers rôles en Ligue 1.

La population de Rufisque s’est déplacée en masse pour pousser AJEL à la victoire. Comment appréciez-vous cette union ?

Avant tout, c’est une fierté rufisquoise. Maintenant, nous avons deux équipes en Ligue 1. Dieu a fait que nous sommes nés et avons grandi à Rufisque. Nous allons essayer de jouer notre rôle. AJEL était en National 1 et nous avons fait trois ans pour accéder en Ligue 1. Alhamdoulilah, la saison prochaine, on aura deux équipes dans l’élite. Teungueth FC et AJEL de Rufisque, c’est la même chose. Je ne cesse de le dire. Il n’y a aucun problème entre AJEL et Teungueth FC. On va essayer de s’entre-aider, de travailler ensemble. Parce qu’au final, c’est le football rufisquois qui gagne. Pour moi, c’est le plus important.

La saison dernière, à pareil moment, AJEL de Rufisque a raté de peu la montée. Est-ce à dire que vous avez appris de vos erreurs pour atteindre cette fois-ci vos objectifs ?

Toute personne doit apprendre de ses expériences. La saison dernière, nous étions des promus en Ligue 2. Nous avons joué les premiers rôles. Je pense que nous avons raté de peu la montée, l’année dernière. Mais, cette année, nous avons appris de nos erreurs et fait ce qu’il fallait. Ce n’était pas évident. Ce n’était pas facile. Parce qu’on était au bas du tableau à mi-saison. Nous nous sommes battus par la suite pour faire monter le club en Ligue 1. Nous remercions le Bon Dieu pour cela. Maintenant, nous accédons à l’élite. On va essayer d’exister et pourquoi pas ne pas jouer les premiers rôles ?

En un moment donné, on vous a entendu dire que vous allez gagner les quatre derniers matchs pour accéder en Ligue 1. Sur quoi reposait cette déclaration ?

Uniquement sur la volonté et la capacité de notre équipe. Nous avons travaillé dans la discipline et la cohésion aussi. On s’était appuyé là-dessus. C’était quatre matchs à gagner. Fallait en faire des matchs couperets. On avait dit aux jeunes qu’il fallait gagner tous ces matchs. Si on en ratait un, ce serait fini pour nous. Nous avons fait tout ce qu’il fallait. Nous avons mis les moyens. Et Dieu merci, nous avons gagné les quatre matchs et finalement on est monté en Ligue 1.

Le département de Rufisque compte désormais trois équipes en Ligue 1. D’aucuns s’attendent à des derbys de feu…

J’avoue que c’est historique. Parce que c’est la première fois que trois équipes de Rufisque évoluent en Ligue 1. Le message que je lance, c’est qu’on doit s’entre-aider entre nous. Que ce soit Teungueth FC, Génération Foot ou AJEL de Rufisque. On doit travailler ensemble et si on le fait, c’est le football rufisquois qui va gagner.

Par Cheikh Demba NDIAYE

45 comments on “AJEL-Mamadou Niang Mbaye  : «Essayer de jouer les premiers rôles en Ligue 1»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Comment puis-je vous aider ?