Cart Total Items (0)

Panier

Le Sénégal est le 7e champion d'Afrique à avoir échoué à garder son titre depuis 2012

Les sept (7) derniers champions d’Afrique n’ont pas réussi à garder leur titre. S’ils n’échouent pas à se qualifier à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), ils ne vont guère au-delà des 8es de finale.

La défaite du Sénégal face à la Côte d’Ivoire, lundi, en 8es de finale de la CAN 2023, conforte une tendance d’échec systématique du champion en titre depuis l’édition de 2012 et le précédent égyptien. Les Pharaons, alors auteurs d’un triplé inédit entre 2006 et 2010, ne réussissent pas à valider leur billet pour la phase finale de l’édition organisée en Guinée équatoriale et au Gabon.

La Zambie, vainqueur surprise du trophée avec à sa tête Hervé Renard, ne tient pas son rang lors de l’édition suivante, organisée un an après en Afrique du Sud, à laquelle elle réussit, elle, à se qualifier. Mais, les Chipolopolos ne parviennent pas à franchir la phase de groupes suite à trois matchs nuls contre l’Ethiopie (1-1), le Burkina Faso (0-0) et le Nigeria (1-1).

Les Zambiens n’avaient pas à rougir en terminant 3e derrière des Etalons finalistes malheureux et les Super Eagles, futurs vainqueurs du trophée. Mais, en 2015, les Super Eagles brillent pourtant par leur absence, échouant à se qualifier, comme l’Egypte, à la compétition qui avait lieu en…Guinée équatoriale où la Côte d’Ivoire trustait son second titre continentale.

Le Sénégal se console avec le meilleur bilan

Curieusement, en 2017, les Eléphants empruntent la même trajectoire que le dernier champion au pays du Nzalan Nacional, la Zambie. Une élimination au premier tour sanctionne en effet leur parcours sans succès (matchs nuls 0-0 contre Togo et 2-2 face à la RD Congo mais défaite 1-0 devant le Maroc).

Le Cameroun, sacré cette année-là, tombe contre le…Nigeria (2-3), en 8es de finale, en Egypte, pour la 32e CAN qui se conclut par le sacre l’Algérie. Si les Lions indomptables s’étaient extirpés de la phase de groupes en gagnant contre la Guinée-Bissau (2-0) suivi de deux matchs nuls vierges contre le Ghana et le Bénin, les Fennecs n’y arrivent pas depuis deux éditions successives, rentrant coup sur coup dès la phase de groupes, sans aucun succès (3 défaites, 3 matchs nuls).

Le Sénégal a le mérite d’avoir le meilleur bilan d’un champion sortant en s’offrant un carton plein (3-0 contre Zambie, 3-1 devant le Cameroun et 2-0 face à la Guinée) et de n’être tombé qu’au sort (1-1, TAB 4-5), contrairement à ses devanciers. Mais, Il y a matière à méditer pour le champion de 2023…

Mohamed NDIAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Comment puis-je vous aider ?